Histoire du penseur

Temple de Confucius

Ayant pour patronyme Kong () et pour prénom Qiu (), Confucius est né en 551 av J.-C., à Zou (), non loin de la ville de Qufu (曲阜), au pays de Lu () (actuel province du Shandong). Son nom de courtoisie est Zhongni (仲尼). Il est généralement appelé Kǒngzǐ (孔子) ou Kǒng Fūzǐ (孔夫子) par les Chinois, ce qui signifie « Maître Kong ». Son nom a été latinisé par les Jésuites en « Confucius ». Il vécut à la fin de l’époque des Printemps et Automnes, philosophe et pédagogue, il est le fondateur principal du confucianisme.

Descendant d’une famille royale des Yin () et ayant pour aïeux lointains des nobles du Royaume de Song (), Confucius a grandi dans une famille qui tomba dans un déclin provoqué par le décès de son père alors qu’il n’avait que 3 ans. D’après les dates traditionnelles, Confucius aurait vécu jusqu’à 72 ans -479 av J.-C.). A 17 ans, il est déjà précepteur et commence à enseigner. Tôt engagé dans la vie politique, il fut d’abord chargé de responsabilités administratives subalternes pour finir ministre de la justice.Temple de Confucius

 

Vers la cinquantaine, il renonce à la carrière politique et poursuit sa quête de la Voie. Il entame un périple d’une douzaine d’années à travers diverses principautés. A plus de soixante ans, il revient au pays de Lu où il passe les dernières années de sa vie à enseigner à ses quelques 3000 disciples dont bon nombre issus de familles pauvres, alors qu’avant lui, seuls les enfants de familles nobles avaient le droit de recevoir une éducation.

 

Gravure ConfuciusConfucius a consacré la fin de sa vie à la rédaction et à la compilation d’ouvrages classiques comme le Classique  des odes ( ), le Classique des mutations (易经), le Classique des documents (书经), le Livre des rites (礼记), les Annales des Printemps et Automnes (春秋). Les propos de Confucius ont été recueillis par ses disciples dans le livre intitulé  « Les entretiens de Confucius » (论语). La pensée de Confucius deviendra alors l’une des principales composantes de la pensée traditionnelle chinoise et se propagera dans les pays voisins de la Chine.

Aujourd’hui, les principes formulés par Confucius sont toujours d’actualité. Par exemple, le concept de ren (), la vertu d’humanité, dont il a contribué à enrichir la signification. Confucius estimait que les hommes sont différents les uns des autres et qu’afin d’assurer l’harmonie et la stabilité de la société, il faut éviter de juger les différents partenaires selon un critère unique. En outre, il était d’avis qu’il fallait, en matière d’éducation, encourager les élèves à penser de manière indépendante et à savoir former sa propre opinion.